LA DPJ - LES VOLEURS D'ENFANCE

VOUS AVEZ DES PROBLEMES AVEC LA DPJ?ENFANT PLACÉ?VOUS AVEZ DES CONSEIL A DONNER?AVOCAT?COMMENT SA SES RÉGLÉ?RACONTER VOTRE HISTOIRE?PAS FACILE DE SE CONFIER/DISCUTER AVEC LA DPJ SANS QU'ONT NOUS JUGENT,ALORS FAITE LE ICI...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quelques conseils et mot de présentation

Aller en bas 
AuteurMessage
Shayanee



Nombre de messages : 1
Age : 38
ville : Somewhere
Date d'inscription : 08/04/2009

MessageSujet: Quelques conseils et mot de présentation   Mer 8 Avr - 17:17

Bonjour à tous et à toutes.

Premièrement je trouve louable de faire un site internet qui permet à des parents de se prononcer, d'échanger et de trouver des réponses à leurs questions.

Cependant, je dois avouer que je ne suis pas contre la DPJ comme vous l'êtes.
J'imagine que par ouverture d'esprit, vous accepterez de me lire malgré nos divergences d'opinion.


Je tiens à spécifier que j'étudie présentement en service social. Vous savez, les filles qui entre dans ce programme sont des gens animé par plusieurs convictions et par le désir d'aider. Personne n'étudie pour devenir une sorte de bourreaux. Nous avons tous à coeur le bien-être de tout le monde, et d'éviter les injustices sociale. Croyez moi.
Nous passons des heures et des heures à signer des pétitions contre la pauvreté, à revandiquer des droits, à monter des projets. On travail pour la population, pour la société.

Quand vous dites que "LES T.S" sont comme-ci, comme cela...ca nous fait mal. Pcq c'est une minorité qui fait mal leur travail. Comme dans n'importe quel emploi.
Je ne cache pas que OUI IL Y A EU DES ERREURS qui ont eut des conséquences. Mais chaque jours le DPJ tente de s'améliorer. Il faut être à l'affut des nouvelles lois. La loi de la protection de la jeunesse est une loi relativement jeune et elle continura de s'améliorer.

Ayant fait mon stage au Centre jeunesse, et y ayant passé 4 mois, je peux p-e vous répondre . Je n'ai pas la vérité absolu mais j'ai tout me même quelques expériences.

Bon, ceci étant dit je voudrais démystifier certaines choses que j'ai lu dans certains conseils.
D'abord, une personne a dit qu'il ne fallait pas parler des t.s devant le juge de la chambre de la jeunesse mais en chambre civil à cause du code de déontologie.
Cependant, je tiens à spécifier que le code de déontologie des t.s, qui relève de L'OPTSQ (ordre professionnel des travailleurs sociaux du quebec) est valide seulement pour les t.s qui sont membre de l'ordre. Cependant, il y a un très faible pourcentage qui sont membres de l'ordre car ce nest pas une obligation pour pratiquer. être membre de l'ordre ne sert qu'a pouvoir utiliser le titre de travailleur social. Dans le DPJ, les intervenant sont habituellement des ARH (agent de relations humaines) et peuvent avoir une formation en travail social, en psychologie, en criminologie, mais ne sont pas toujours membre de leur ordre. Donc les plleintes doivent être fait au comité des usager du Centre jeunesse.

Ensuite, Les mesures volontaires servent surtout à éviter à tout le monde d'aller en cours. Ca évite de dépenser des sous. Vous savez, ya plein de gens qui se rendent compte qu'ils ont effectivement battue leurs enfants et veulent vraiment s'en sortir!
Sachez qu'en mesure volontaires, vous pouvez négocier les mesures, dire vos idées.
Si vous n'y croyez pas, passer par le juge...mais sachez qu'il est possible que les mesures ne soit pas à votre gout du tout.

Bon nombre de personnes se pleingne que le DPJ n'agit pas assez vite. D'autre voudrais voir le DPJ disparaître. Mais au bout du compte, qui à raison? qui à tord? c'est quoi la solution?
Évidemment que dans les médias ont voit les cas qui ont mal fonctionné. Le film les voleurs d'enfance est basé sur les quelques cas les pires!! OUI c'était TRÈS grave comme erreur. Mais combien de cas ont une belle fin? PLEIN. J'ai vu une madame nous remercier en pleurant de ce qu'on avait fait. Mais évidemment, personne ne va aller dire sur la place publique : J'ai violé mes enfants durant 5 ans et une chance que la DPJ est entrée dans le dossier car maintenant mes enfants sont en sécurité! NON personne ne va aller s'en vanter et c'est normal.

Vous savez, je suis allé dans une école au mois de décembre chercher une fillette qui s'était rendue à l'école nu pied après que sa mère lui ait donné des coup de baton.
J'ai vu un bébé de quelqus mois avec 21 fractures, des brulures de cigarettes dans le dos.
J'ai vu des adolescentes se faire violer par leur beau-père, des enfants de 6 ans ayant été forcé à faire des fellations. Vous trouvez ca difficile? dites-vous que c'est notre quotidiens, qu'on ne la trouve pas toujours rose notre job, mais qu'on continue en ayant la certitude qu'on aide!
Qu'est ce qui se passerait sans le DPJ?? qui agirait?


Les intervenants font souvent de l'overtime, certaines ont déja travailler jusqua 11h du soir pour rester à l'hopital avec des enfants. On essaye souvent d'accomoder les parents en allant les rencontrer le soir. Je n'ai JAMAIS en 4 mois, fait de visite surprise sans appeler pour prendre rendez-vous. Je trouve que ca brise le liens de confiance.
Mais dans certaines conditions il FAUT LE FAIRE!
Ne le feriez-vous pas si le signalement explique que le bébé se promene dans un appartement où il y a des excréments d'animaux, des condoms souillés? et franchement, je n'exagère pas!

Sachez aussi que le fait que quelqu'un aille en prison n'a AUCUN LIENS avec le DPJ.
C'est la police qui s'en charge et la personne passera en cours criminelle. Le fait que la chambre de la jeunesse déclare la compromission de l'enfant, n'est pas une preuve de la faute du parent. C'est une enquête à part.
Pour protéger un enfant, on a besoin d'un doute raisonnable, car on aime mieu protéger en cas de doute, que de risquer la sécurité.
Mais en chambre criminelle, pour être inculpé, il faut une PREUVE sans faille. Et même quand un enfant avoue sont viol, desfois cest meme pas assez!
Parfois l'agresseur lui même avoue son viol à l'intervenant du DPJ et ce ne sera même pas une preuve criminelle car l'intervenant est sous secret professionnel.
Ce sera une preuve pour le DPJ pour protéger l'enfant, évidemment, mais pas une preuve pour être rendu coupable en chambre criminelle.


Ensuite, lorsqu'une décision est rendue en chambre de la jeunesse, sachez que c'est le juge qui a le dernier mot et NON les intervenants.
Les intervenants dépose un rapport. Dans un rapport il ne doit PAS y avoir d'opinion personnelle. QUE des fait rapportés. Nous faisons toujours lire ces rapports aux parents avant de les remettre . Le juge lira ceci, lira les recommendations et prendra une décision lui même.
Sachez qu'il arrive que l'intervenant soit en désaccord TOTAL avec la décision du juge.
Parfois on considère que le juge a tord de renvoyer les enfants dans leur famille, parfois on trouve qu'il aurait dû le laisser dans sa famille. NOUS N'AVONS PAS LE DERNIER MOT.
Ce n'est donc pas necessairement le DPJ qu'il faut blamer.

Mais je me demande.............que conseillez-vous? Comment voudriez-vous protéger les enfants? Savez-vous qu'a Montréal il y a une équipe de 15 intervenants qui travail à temps plein QUE sur des cas d'abus sexuel et physique grave? (et ce juste pour l'ile de montréal)
Vous dites quoi à tous ces enfants qui ont franchement besoin d'aide??

Voilà! j'espère que vous avez pris le temps de bien lire ceci.
Celà dit, il se peut que certains intervenant ne fasse pas bien leur job, comme certains médecins, certains plombier, certaines infirmières, etc.........mais s'il vous plait, ne mettez pas tout le monde dans le même panier. C'est une vision simpliste.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman désespèré



Nombre de messages : 3
Age : 50
ville : Amos
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Quelques conseils et mot de présentation   Sam 27 Juin - 8:45

Je n'ai rien contre la dpj mais il y as des lois qui sont
innaceptable comme de placer des enfants sans faire aucune
enquète ,comme quelques travailleuses sociales font
mon cas en traute en est la preuve ,il y as dans le système des
ts qui n'ont pas de coeur et qui ne pensent pas ,aussi la fameuse loie
de faire adopter des enfants sans le consentement de leurs mère ou
père biologique pour la raison qu'ils sont monoparentales ou pauvres
voyons ça n'as aucun sens ou est la justice et ces enfants là ne sont pas
soumis au danger ...expliquez moi pourquoi des familles qui ont des enfants et que ces enfants là sont constament abusés de toutes les façons innimmaginable et qu'ils sont toujours dans le milieux parental?
J'ai fait plusieurs signalements (dans le passé) qui ont toujours resté sans le seul résultat.Ouvrez vos yeux et allez aux bonnes places ,les enfants
qui sont heureus et en bonne sécurités et qui sont arrachés à leurs familles
quest ce que vous pensez de leurs détresse (celle de retourner avec leur vraie famille) et puis les familles d'acceuil sont souvent pires que le milieux parental
j'en ai eu la preuve,mes 2 filles ont été battues,elles ont mangé les restes des repas,n'ont jamais eu mes lettres car la femme les brulaient et était les bonnes à tout faire .Je ne dis pas que toutes les ts sont sans coeur mais il y en as et croyez moi j'en ai la preuve ce quelles veulent c'est détruire et non construire .

effet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quelques conseils et mot de présentation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques conseils pour le tri de votre linge!!
» QUELQUES CONSEILS POUVANT VOUS ETRE UTILES POUR BIEN DEBUTER SUR LE SITE
» quelques conseils pour les crépes
» QUELQUES CONSEILS
» Quelques conseils de base pour éviter la propagation des Virus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA DPJ - LES VOLEURS D'ENFANCE :: DPJ :: CONSEIL-
Sauter vers: